LE MONDE DU TRAVAIL : Naissance d’une mutation

ILLUSTRATION 3S 04Une nouvelle planète prend forme, elle se positionne  dans l’orbite de la réduction des coûts du travail et tente de dresser des obstacles à la fatalité. Ses premiers représentants sont les télétravailleurs (salariés ou indépendants), des freelances, des « start- up »… mais aussi des groupes du CAC 40 qui scrutent leur rentabilité à la loupe.

 

Le salariat :  la cartographie d’un déclin.

A la clé, pour l’entreprise : moins de dépenses, plus de souplesse  avec des gains de temps et de productivité.

A la clé, pour  l’individu : plus d’autonomie, notamment chez les jeunes-séniors oubliés de l’emploi (en France), également chez les jeunes- jeunes qui parient sur la liberté et la flexibilité en espérant faire main basse sur le chômage et la précarité….

Le partenaire n° 1 de cette mutation économique et territoriale, c’est le numérique. Il élargit  la porte de l’économie de service, il favorise le décloisonnement et créé une porosité réciproque entre la sphère collective et le modèle individuel.

Pour en savoir plus : Révolution du travail et prospective des agilités

Témoignage :

Edith Galland, DAF de Mega Service à TERNAY sur Rhône.

« Notre petite société de négoce et installation de télécommandes industrielles est très dépendante du contexte économique.

Un certain nombre de services dans une société peuvent être externalisés, cela apporte une grande souplesse sans être un coût supplémentaire. C’est la solution que ma société privilégie. Nous utilisons un maximum de sous-traitance ce qui nous permet de suivre au plus près l’évolution des commandes de nos clients et d’être très réactifs.

En 2009, notre secteur a subi une forte diminution d’activité, nous avons donc fait appel à moins de sous-traitance. Si nous avions eu des employés à hauteur du CA des années précédentes, nous aurions dû licencier fortement et rapidement, ce qui n’est pas toujours ni possible ni humainement acceptable. Je pense que notre société n’aurait pas survécu.

L’appel aux télé-services permet une grande souplesse et donc une sécurité pour un coût qui, par sa juste adaptation aux réels besoins, se révèle inférieur à une embauche. »

 

Alors,  pourquoi pas vous ?

Plus d’informations :

Sans bureau fixe, par Bruno Marzloff

Et aussi…

COWORKING, TÉLÉTRAVAIL. COLLABORATION : Demain, tous nomades ?

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

%d blogueurs aiment cette page :